Faites un don à IDAHO

  Recevoir la newsletter du site
Devenir militant-e
Mot de passe oublié?
- Page d'accueil
- Recevez la newsletter
- Espace des Militant-es
- Le site IDAHO international
- Contactez-nous
Nos actions - Comité IDAHO France
- Nos tweets (@alexandreidaho)
- L'Idahomètre
- Nos dépêches
- Nos campagnes
- Notre actualité en France
- Notre actualité à l'international
- Nos communiqués de presse
- Nos archives (France)
- Nos archives (international)
- Nos ateliers
- Nos observatoires
Comment nous aider ? - Comité IDAHO France
- Créez votre propre IDAHO
- Devenez Bénévole IDAHO
- Devenez Militant-e IDAHO
- Faites un don à IDAHO
- Mobilisez les stars !
- Mobilisez les mécènes !
- Webmaster, faites un lien IDAHO
Qui sommes-nous - Comité IDAHO France
- IDAHO International Vidéo disponible
- IDAHO France Vidéo disponible
- Des avancées institutionnelles
- IDAHO en quelques chiffres
- Le Comité IDAHO
- Le logo IDAHO
- Nos brochures
- Notre bureau
- Notre conseil d'orientation
- Le fondateur de l'IDAHO Vidéo disponible
Pour aller plus loin - Comité IDAHO France
- Réflexions sur l'homophobie
- Citations homophobes
- Quelques ressources
- Toutes les vidéos du site
- Notre revue de presse
- Partenaires et liens utiles

Citations homophobes
(Page 1)

L’homme qui couche avec un homme comme on couche avec une femme : c’est une abomination qu’ils ont tous deux commise, ils devront mourir, leur sang retombera sur eux ” (Lévitique, 18, 22).

Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni dépravés, ni sodomites, ni voleurs, ni cupides, pas plus qu’ivrognes, insulteurs ou rapaces n’hériteront du royaume de Dieu ” (saint Paul*, I Corinthiens, 6, 9-10).

Pas un seul autre vice ne pourrait être raisonnablement comparé à celui-ci, qui l’emporte sur tous les autres en impunité. Car ce vice apporte avec lui la mort du corps et la destruction de l’âme ; il souille la chair, étouffe la lumière de l’intelligence, jette l’Esprit saint hors de son temple, le cœur de l’homme, et installe à sa place le diable, l’éveille à des mauvais désirs ; il ferme absolument l’esprit à la vérité ; il trompe et oriente vers le mensonge ; il jette des rets sur le chemin et, quand un homme tombe dans la fosse, lui ferme toute fuite ; il ouvre les portes de l’enfer et ferme celles du Paradis ” (saint Pierre Damien*, Liber Gomorrhianus, vers 1050).

Celui qui est sodomite prouvé, doit perdre les couilles, et s’il le fait une seconde fois, il doit perdre le membre ; et s’il le fait une troisième fois, il doit être brûlé ” ; “ Femme qui le fait doit à chaque fois perdre un membre, et la troisième fois, doit être brûlée. Et tous leurs biens sont au roi ” (Jostice et Plet, “ ancienne coutume d’Orléans ”, vers 1260).

Qui erre contre la foi, comme en mécréance, de laquelle il ne veut venir à voie de vérité, ou qui fait sodomiterie, il doit être brûlé ” (Philippe de Beaumanoir, Les Coutumes de Beauvaisis, vers 1285).

Dans chaque temple ou lieu de culte important, ils ont un homme ou deux, ou davantage, habillés en femmes depuis l’enfance, parlant comme les femmes et les imitant en manières, en vêtement et en tout. Les hommes, particulièrement les chefs, ont des relations charnelles impures avec eux les fêtes et les jours saints, comme s’il s’agissait d’un rite ou d’une cérémonie. Je le sais parce que j’en ai puni deux ” (Cieza de Léon, Chroniques du Pérou, 1533).

À l’époque où j’étais ainsi parmi ces gens [les Amérindiens de Floride], j’ai vu une chose diabolique, à savoir un homme marié à un autre homme ” (Nuñez Cabeza de Vaca, La Relacion o naufragios, 1542).

Si un homme consent à être sodomisé, les coupables seront condamnés au port de la cangue pendant un mois et à 100 coups de bâton ” (Code de la dynastie Qing [Da Qing lüli], 1734).

Le pédéraste contrevient à l’hygiène, à la netteté et il ignore la lustration qui purifie. L’état des fesses, le relâchement du sphincter, l’anus en entonnoir ou bien la forme et la dimension du pénis signent l’appartenance à l’espèce nouvelle. Monstre dans la nouvelle galerie des monstres, le pédéraste a partie liée avec l’animal ; dans ses coïts, il évoque le chien. Sa nature l’associe à l’excrément ” (Ambroise Tardieu, Études médico-légales sur les attentats aux mœurs, 1857).

Sans aller jusqu’à la mort, je regrette que cette infamie qui commence à se propager parmi nous, soit traitée avec tant d’indulgence. Je voudrais qu’elle fût, dans tous les cas, assimilée au viol, et punie de vingt ans de réclusion ” (Proudhon, Amour et mariage, 1858).

L’homosexualité est un stigmate fonctionnel de dégénérescence et une tare névro-­psychopathologique ” (Richard von Krafft-Ebing, Psychopathia Sexualis, 1886).



Page 1 - Page 2 >>



<Retour liste>

Webmaster, cliquez-ici - Contactez-nous - Mentions Légales - © Comité IDAHO France - 2011/17

Résolution de dépénalisation universelle de l'homosexualité en 10 questions "Idahot France"
Dépêche
Résolution de dépénalisation universelle de l'homosexualité en 10 questions "Idahot France"
(07-11-2017)

La Résolution pour la dépénalisation universelle de l'homosexualité en 10 questions...
Rapport complet sur la mission transphobie
Notre actualité en France
Rapport complet sur la mission transphobie
(17-05-2016)

Depuis 2004, le Comité IDAHO a alerté les autorités publiques sur la question des violences transphobes, qu’il convient de combattre, mais d’abord d’étudier...
#IDAHOT2016 Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie
Notre actualité en France
#IDAHOT2016 Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie, la Transphobie et la Biphobie
(17-05-2016)

Thématique de la Journée du 17 mai 2016 Santé Mentale et Bien-être des personnes LGBTI Stop à l'Homophobie et à la Transphobie Médicale